Archive de la catégorie ‘Non classé’

Khalifa Bank !

Vendredi 26 janvier 2007

KHALIFA BANG ! khalifa gang..

pistolet1.jpg

Encore une femme Mme Brahimi; pour juger une affaire scabreuse en Algerie ! Mme Brahimi est prête à aller jusqu’au bout pour percer les mystères qui entourent « l’arnaque du siècle ». « Il n’y a aura acune ligne rouge « a-t-elle déclaré » sur le journal « Elwatan » . D’ailleurs, dès le premier jour du procès, deux ministres du gouvernement actuel, Mourad Medelci et Karim Djoudi, se sont présentés à la cour de Blida et se sont mis à la disposition de la présidente laquelle, et avant de les libérer, les a priés de laisser leurs coordonnées au niveau du parquet de Blida pour les convoquer dans les prochains jours. Ils seront imités quelques quelque temps plus tard par le ministre d’Etat, Bouguerra Soltani, ainsi que le SG de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd.

Episode 1

Les 104 prévenus qui sont au box des accusés du tribunal criminel de Blida dans l’affaire de la caisse principale de El Khalifa Bank, seulement 11 sont passés à la barre depuis le 8 janvier derniere, date de l’ouverture du procès, et 8 témoins sur une liste de 280 personnes ont été auditionnés. Ce qui indique de l’importance et de la complexité de cette affaire.

L’EPISODE 2 TOMORROW !

L’ANIMATEUR CONTRE L’ANIMATION

Mercredi 24 janvier 2007

Une sympathique animation basée sur l’interface de Flash 8, avec un personnage, en forme de XiaoXiao, qui se bat contre son créateur. Créer par Oma.M , j’ai donc voulu la partager avec vous .

Image de prévisualisation YouTube

LE PERE L’ABBE? N’ EST PLUS LA ..

Lundi 22 janvier 2007

 

070122060646.80ypwrpt0labbepierrele24janvier2006parisb.jpg


Ce matin le soleil avait disparu

Pas seulement lui avait disparu

Un grand homme s’en alla aussi

L’abbé Henri Grouès est parti

Le roi de Barbes et de Passy

Les fleurs, les bois,les grottes sauvages

Toute la France , et ses rivages
 

Endeuillé par ce roi mage

Dans les rues de Paris les mouchoirs s’agitent

Les arbres grelottent qui la protégera cette nuit ?

Les colombes pleurent recherchant un gîte

Ta ville est lyon ton pays est la France


Ta fougue, Ta verve, Ton accent,

L’âme, l’esprit, le cœur, le sang,

Pourtant n’ont jamais fait la différence

Tu as défendu tous les absents

Même au lointain ton cœur en veille

Entendant cri une plainte,

Ton coeur , ton sang s’éveille,

Au son qui frappe ton oreille.

Ici comme là-bas on pleure.

Les noirs, les blancs les gris,les beurs

Pour toi ils sont traits pour trait

Aujourd’hui comme naguère

La toile humaine du même portrait

Ses citations

«Que ceux qui ont faim aient du pain ! Que ceux qui ont du pain aient faim de justice et d’amour !»
[ Abbé Pierre ]
«Le péché c’est vouloir ne plus dépendre de Dieu, affirmer que notre destinée se réalise par nos seuls efforts, sans l’aide divine. C’est prétendre discerner seul ce qui est bien de ce qui est mal, et que l’on peut accéder au salut par soi-même.»
[ Abbé Pierre ]
«Dieu n’est pas le Tout-puissant dominateur, c’est le Tout-puissant captif, captif des libertés qu’il crée à la cime du monde pour que le monde puisse culminer dans l’amour.»
[ Abbé Pierre ] – Miettes de vie

LE RAI

Jeudi 18 janvier 2007

 gifsanimes16.jpg

 

D’un pauvre âne il est question
A tort puni sans autre raison.
L’injure n’est jamais assez forte
Dans son cœur il l’emporte
Un être sans valeur aucune
Il traîne ses peines faute de rancune.
Depuis l’antiquité si loin
On crachait toujours dans son foin.

Ce soir il est l’âne star

Ce soir tu fais le spectacle
Chantes petit âne ! Danses !

souple comme un asticot

Alors c’est qui le bourricot ???

Image de prévisualisation YouTube

Que c’est triste ..

Mercredi 17 janvier 2007

parler de ma tristesse …47761.jpg Notre joie est notre tristesse sans masque. Et le même puits d’où jaillit notre rire a souvent été rempli de nos larmes. Comment en serait-il autrement ? Plus profonde est l’entaille découpée en nous par notre tristesse, plus grande est la joie que nous pouvons abriter. La coupe qui contient votre vin n’est-elle pas celle que le potier flambait dans son four ? (Ibn EL Rouchd)

Le luth qui console votre esprit n’est-il pas du même bois que celui creuseé par les couteaux ?

Lorsque vous êtes joyeux, sondez votre coeur, et vous découvrirez que ce qui vous donne de la joie n’est autre que ce qui causait votre tristesse.

Lorsque vous êtes triste, examinez de nouveau votre coeur. Vous verrez qu’en vérité vous pleurez sur ce qui fit vos délices.

Certains parmi nous disent : La joie est plus grande que la tristesse », et d’autres disent: « Non, c’est la tristesse qui est la plus grande.

Moi je vous dit qu’elles sont inséparables.

Elles viennent ensemble, et si l’une est assise avec vous, à votre table, rappelez-vous que l’autre est endormie sur votre lit.

En vérité, nous sommes suspendus, telle une balance, entre notre tristesse et notre joie.

Il nous faut être vides pour rester immobiles et en équilibre.

Lorsque le gardien du trésor nous soulève pour peser son or et son argent dans les plateaux, notre joie et notre tristesse s’élèvent ou retombent. (Taha-Hocine)

Mais enfin j’ai souvent des moments trés doux , que je les mangerai presque .

Je ri beaucoup et souvent toujours aux éclats , je ne suis pas d’un temperament triste , certaines choses m’attristent cependant.. . Alors je pleure à fendre l’âme, dans mon oreillers et je m’endors dans son humidité . Demain sera un autre jour .. Des bisous à la volée  » ça doit etre joli .. » je veux dire des bisou à la volée .

Chimène Badi

Dimanche 14 janvier 2007

Chimène Badi ressuscite   « La Môme » Piaf !  Deux chanteuses d’origine Kabyle ! Chimène Badi  dans Non classé 6_13_18Algerienne

A Consommer sans modération !!!!3_4_103 dans Non classé

 Image de prévisualisation YouTube

Une vie de chien !

Samedi 13 janvier 2007

 » Mon chien, c’est quelqu’un…  » queveutdiremonchien1.jpg

 » Depuis quelque temps, mon chien m’inquiète…Il se prend pour un être humain et je n’arrive pas à l’en dissuader. Ce n’est pas tellement que je prenne mon chien pour plus bête qu’il n’est…Mais qu’il se prenne pour quelqu’un, c’est un peu abusif ! Est-ce que je me prends pour un chien,moi ? Quoique, quoique… Dernièrement, il s’est passé une chose troublante qui m’a mis la puce à l’oreille ! Je me promenais avec mon chien que je tenais en laisse…Je rencontre une dame avec sa petite fille et j’entends la dame qui dit à sa petite fille : « Va ! va caresser le chien ! » Et la petite fille est venue me caresser la main ! J’avais beau lui faire signe qu’il y avait erreur sur la personne, que le chien, c’était l’autre…la petite fille a continué à me caresser gentiment la main… Et la dame a dit : « Tu vois qu’il n’est pas méchant ! » Et mon chien qui ne perd jamais une occasion de se taire…a cru bon d’ajouter : « Il ne lui manque que la parole, Madame ! » Ca vous étonne, hein ? Eh bien moi, ce qui m’a le plus étonné, ce n’est pas que ces dames m’aient pris pour un chien…Tout le monde peut se tromper ! …Mais qu’elles n’aient pas été autrement surprises d’entendre mon chien parler… ! Alors là… Les gens ne s’étonnent plus de rien. Moi, la première fois que j’ai entendu mon chien parler, j’aime mieux vous dire que j’ai été surpris ! C’était un soir, après dîner. J’étais allongé sur le tapis, je somnolais…Je n’étais pas de très bon poil ! Mon chien était dans mon fauteuil, il regardait la télévision…Il n’était pas dans son assiette non plus ! Je le sentais ! J’ai un flair terrible… A force de vivre avec mon chien, le chien…je le sens ! Et subitement, mon chien me dit : « On pourrait peut-être de temps en temps changer de chaîne ? » Moi je n’ai pas réalisé tout de suite ! Je lui ai dit : C’est la première fois que tu me parles sur ce ton ! Il me dit : Oui ! Jusqu’à présent, je n’ai rien dit, mais je n’en pense pas moins ! Je lui dis : Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Il me dit : ta soupe n’est pas bonne ! Je lui dis : Ta pâtée non plus ! Et subitement, j’ai réalisé que je parlais à un chien…J’ai dit : Tiens ! Tu n’es qu’une bête, je ne veux pas discuter avec toi ! Enfin quoi ! Un chien qui parle ! Est-ce que j’aboie moi ? Quoique…Quoique… Dernièrement, mon chien était sorti sans me prévenir…Il était allé aux Puces, et moi j’étais resté pour garder la maison. Soudain, j’entends sonner. Je ne sais pas ce qui m’a pris, au lieu d’aller ouvrir, je me suis mis à aboyer ! Mais à aboyer ! Le drame, c’est que mon chien, qui avait sonné et qui m’attendait derrière la porte a tout entendu ! Alors depuis, je n’en suis plus le maître ! Avant, quand je lui lançais une pierre, il la rapportait ! Maintenant, non seulement il ne la rapporte plus, mais c’est lui qui la lance !Et si je ne la rapporte pas dans les délais, qu’est ce que j’entends ! Je suis devenu sa bête noire, quoi ! Ah mon chien, c’est quelqu’un ! C’est dommage qu’il ne soit pas là, il vous aurait raconté tout cela mieux que moi… Parce que cette histoire, lorsque c’est moi qui la raconte, personne n’y croit ! Alors que, lorsque c’est mon chien, les gens sont tout ouïe… Les gens croient n’importe qui ! »Raymond Devos,  » (Periode 1969-1976

1me1.jpg


 

 

 

 

 


 

 

A MALOU

Mercredi 10 janvier 2007

Mon amie ma soeur… joyeux anniversaire !!!! img020.jpg

car3.gifmessage16.gif

On a joué dans le même bac à sable, on a partagé des fous rires et, souvent, la même chambre. Nous sommes soeurs, en plus d’être les meilleures amies du monde. Rares sont les femmes qui, une fois adultes, vivent une réelle amitié avec leur sœur. Mais lorsque c’est le cas, on touche le gros lot !

C’est la crème des amitiés. Celle qu’on garde toute sa vie. Par-delà les distances, les épreuves, les réussites, les joies et les peines. Que vous soyez sans le sou ou que vous rouliez en carrosse, détentrice d’un doctorat ou sans aucun diplôme, extravertie ou timide, cette femme vous aime comme vous êtes ! Vous êtes sa petite ou sa grande sœur adorée. C’est tout ! Aucun préalable à cette forme d’amitié, sinon celui d’avoir les mêmes racines le même sang

Les rapports sont faciles et ne demandent aucune introduction, puisqu’on a grandi ensemble. On a une histoire commune. On a tout partagé. Et on continue à le faire. J’ai un problème de décoration ? De cœur ? D’argent ? De santé ? Une grande joie m’habite ? J’appelle ma sœur ! Je peux tout lui dire, tout lui confier.

Ma Malou carte0001.gif
Tu es mon principal pilier.. Alliée en toute épreuve, sœur parce que lisant mieux que quiconque les méandres de mon âme.

Comment expliquer l’inexplicable. Elle a toujours était là avec moi et c’est tout ce qui compte. C’est ma chair , c’est mon sang A deux, on arrivait si facilement à rendre dérisoires les choses les plus graves qui nous arrivaient.

Je ne sais pas ce que je serai devenue sans elle. Elle m’a tellement donné. Je me rappelle que jamais mon cœur n’a saigné sans que le sien ne saigne à son tour. Mes larmes se sont mélangeaient aux siennes au décès de notre tendre mère .. Combien de fois elle m’a tenue la tête hors de l’eau, quand je pensais alors que plus rien n’avait de sens pour moi. Elle me forçait à rire et mon rire ne sonnait jamais faux avec elle.. En écrivant ces lignes, je me demande si à mon tour, j’étais là pour elle,. Elle me semblait si forte, que souvent j’oubliais de lui sourire le matin. Elle me tenait la main dans les rues d’Alger, m’insufflant de la vie, m’insufflant sa vie. Elle, mon air. Elle, ma sœur je l’aime tant… même si je ne le lui dit pas souvent . Je l’aimerai quand bien même je serai vieille et édentée, quand les aléas de la vie me rendront sénile, quand mon corps sera penchée vers la terre, quand mes cheveux n’auront plus leur couleur . Quand toute ma mémoire me fera défaut, je me rappellerai d’elle. Dans mon lit de mort, quand l’ange se présentera à moi, quand viendra mon tour de quitter cette terre, je penserai à elle…

Elle a des facultés d’amitié sans limites, cherchant toujours ce qu’elle pourrait faire d’agréable aux autres. Outre sa passion pour sa petite famille , elle avait l’amour de sa maison, de l’accueil qu’on y recevait. Il ne s’agissait pas de talents « de décoration ». Elle y projetait son âme. Elle avait une préoccupation constante des difficultés d’autrui. L’échec d’un ami, d’un parent , sa mise à l’écart pour des raisons de santé ou autre . Tout cela était totalement intégré à sa vie. »Nous avons toujours été proche , dans une grande proximité, puisque nous dormions souvent dans le même lit .

Personne ne m’a jamais manifesté autant d’affection, d’intérêt pour moi-même et pour ce que je faisais. Nous passions des soirées formidables. Nous lisions les mêmes auteurs Cela créait une communauté d’échanges. Nous discutions des sujets de livres Toute relation aussi intense suppose des liens profonds : « Nous avions, Malou et moi, deux plages d’entente secrètes. Tout d’abord le décès de maman, dont nous avions toujours souffert et sur quoi repose le lien tendre, elle est devenue ma mère et moi la sienne . J’avais donc en commun avec Malou cette conscience d’avoir été arrachée aux gens aimés. Nous avons connu les mêmes affrontements, les mêmes déchirements . Nous partageons aussi une certaine ironie et un humour propre à nous . Elle est très drôle derrière ses lunettes intello. C’est un aspect d’elle moins connu , elle a beaucoup d’humour , je lui dois mes plus mémorables fou rires!

Je n’ai jamais eu d’amie comme elle… et je n’en aurai jamais….animcomptemoi.gif

 

Le prix du sang !

Samedi 6 janvier 2007
me00004198231.jpgme00004198231.jpgme00004198231.jpgme00004198231.jpgme00004198231.jpgme00004198231.jpg

Multijoueur:
Jouable uniquement en solo…Avec papa aussi ..
emoticone 

Evaluation PEGI :
Le prix du sang ! dans Non classé empty
18 dans Non classé PA206 PA207 PA210

empty
empty
empty
empty
empty
empty
empty
emptybreenjbushsm.jpg

empty

Après deux épisodes :Bushman1 et Bushman 2 : Blood contact: sortis coup sur coup et sans doute trop proches l’un de l’autre, il n’a pas pris trop temps avant de remettre de nouveau sa série sur les rails, en consacrant plus de 3 ans à son nouvel épisode, Bushman Blood Money. Pour ce quatrième volet, le studio Hollywood n’a certes pas jugé bon de révolutionner le concept, il est vrai toujours percutant, mais a tout de même tenu à le faire subtilement évoluer pour en donner toujours plus au tueur implacable qui sommeille en chacun de nous. Mission réussie !Le jeu le plus vendu !)

Le coût de la guerre menée en Irak …


THE COSTS OF THE WAR IN IRAK

noelfourmi.jpg 356,131,717,889 USD . WHAT !!!! THAT MUCH ?? GOD DAMNED IT !!

le compteur du prix du sang continue de tourner..

36_1_436_19_5402p36_19_24_11_1070p

La vengeance du vainqueur !

Samedi 6 janvier 2007

 

goguebush2.jpg

 

And my father’s world ! you better get it !! emoticone Mais je n’ai rien dit ..GLUP!GLUP !

 

 La loi de la force contre la force de la loi …

Bush brise la nuque de la justice Un humain ne devrait pas avoir le droit de tuer un autre être humain. Premier commandement : »Tu ne tueras point » Même sans verser dans le Christianisme sirupeux, ce précepte est une règle de vie. La prison à vie, mais pas l’assassinat légale Non, rien ne justifie une condamnation à mort. C’est descendre le système judiciaire au même niveau que l’auteur des crimes . De plus, une condamnation à mort n’est en aucun cas un acte de justice, mais un acte de vengeance. Tout a été fait pour installer un tribunal dont les juges ne seront pas indépendants, mais, au contraire, strictement contrôlés ; en parlant de contrôle, je veux dire que les organisateurs de ce tribunal doivent s’assurer que les Etats-Unis et les autres puissances occidentales ne seront pas mis en cause. Les statuts mêmes du tribunal feront en sorte que les Etats-Unis et les autres pays soient complètement écartés des accusations. Ce qui fera de ce procès un procès incomplet et injuste….

Saddam Hussein n’a pas mené sans supports internationaux les exactions pour lesquelles ce tribunal prétendait le juger ?

 

CA C’EST FAIT ! Il fallait que je le dise .. La brochette des Bush en barbecue , c’est pour quand ?

1...345678