Archive pour avril 2007

La sécurité un sentiment..

Samedi 14 avril 2007

               458448047ecaa0d3178.jpg

L’Algérois qui se réveille ce matin en pleurant, encore une fois, les morts que livre sa ville à la bêtise humaine, n’est plus dans la logique des années 90 où le combat se déroulait entre les tenants de la modernité et ceux de l’arriération sociale et culturelle, beaucoup plus proches des Talibans que des Ulémas. Cet Algérois, aigri et poussé au nihilisme par une politique d’appauvrissement de la majorité et d’enrichissement démesurée d’une minorité, cet Algérois que l’on croit berner par des promesses électorales et des discours d’un autre âge, ne comprend plus ce qui se passe ! Si le terrorisme est défait et qu’il ne compte plus que quelques centaines d’égarés, comment peut-il frapper encore si fort ? Nous laissons nos hommes politiques, si géniaux quand il s’agit de faire de la gymnastique et des acrobaties avec les mots, lui répondre

BARBARES ET LACHES !

Jeudi 12 avril 2007

caqr4pmz.jpg

VOUS  NE POURRAI  JAMAIS  CONFISQUER  NOS REVES, NI LES RUES D'ALGER

42499331378ab5dcd78.jpg

La Représentation de l’horreur a pris la place des mots, le sens de la vie ne se conçoit pas par l’égarement, Rester présent dans le sens chamanisé du terme … il fut un temps ou le sens était donné à la vie. Un orage et le ciel auraient pu tomber sur notre tête. Le ciel était divin. Aujourd’hui ce qui a changer c’est que l’on sait (ou que l’on pense savoir) qu’on est ce ciel et qu’on peut se faire dieu, et donner la mort en son nom..

 

LE BRAS QUI ARME ET L’OEIL  QUI PLEURE


«Et là, c’est encore une opération de diversion ?»

J’ai écouté avec effroi des barbus, des leaders de partis islamistes algériens exprimer, sur la chaîne de télé Al Jazira, leur compassion aux victimes après le double attentat d’hier. Il s’en est même trouvé un qui a eu l’outrecuidance d’affirmer qu’en ces moments de douleur et de malheur, il n’y a plus de différence entre islamistes et non islamistes, entre partis et associations, car seul compte l’Algérie. C’est la meilleure, celle-là ! Non monsieur ! Dans les attentats contre le palais du Gouvernement et le commissariat de Bab Ezzouar, chaque barbu qui pointe son menton hérissé devant une caméra et un micro est quelque part complice. Les larmes que j’ai vues couler de leurs yeux sont autant de gouttes d’acide corrosif et mortel versé sur les tombes des victimes d’Alger. De quel droit ces émirs en costard cravate, qui n’ont eu de cesse, lors de ces dernières années de «paix retrouvée, de rahma, de concorde et de réconciliation nationale», d’exiger du haut de l’Assemblée de pardonner à tous les tangos, de reprendre langue avec tous les maquis, avec tous les groupes de tangos, viennent aujourd’hui déclarer leur «affliction» ? Ne versez pas de larmes, Allah yarham babakoum. C’est autant de sépultures souillées. Y a pas d’Algérie soudainement réunie parce que deux bombes ont explosé dans la capitale. Chacun sa famille ! Vous êtes de celle de l’islamisme combattant. Nous sommes de celle d’en face. Rien à voir. Et c’est pour cela que je trouve hautement toxique, terriblement indécent et sadique de vous voir défiler, en procession, pour déverser vos témoignages de «profonde tristesse» dans cet autre repaire de barbus qu’est Al Jazira. ( chaîne de propagande ) Pas vous ! Surtout pas vous ! Abadan ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
Hakim El Alaam..

 

 

 
   
 

Women…

Mercredi 11 avril 2007

Image de prévisualisation YouTube

 

Nous sommes sensationnelles… C’est mieux quand c’est lui qui le dit

 

 

Woman, I can hardly express,
My mixed emotions at my thoughtlessness,
After all, I’m forever in your debt,

And woman, I would try to express,
My inner feelings and thankfulness,
For showing me, the meaning of success.

Ooh, well well (bis)

Woman, I know you understand,
The little child, inside the man,
Please remember, my life is in your hands,

And woman, hold me close to your heart,
However distant, don’t keep us apart,
After all, It is written in the stars.

Ooh, well well (bis)

Woman, Please let me explain,
I’ve never meant to cause you sorrow or pain,
So let me tell you, again and again and again…

I love you, yeah yeah,

Now and forever,
I love you, yeah yeah,
image002.gif
Now and forever…

Coup de gueule !!

Paradoxe de la féminité  ??? Effrayant !

 

Sarkozy, super star israélienne !

Mercredi 11 avril 2007

                   lechaticon.jpg

 

Un napoléon valait 20 francs, un Sarkozy vaut désormais un timbre . La poste israélienne a mis en circulation des planches de timbre à son effigie. Israël souhaite  offrir un timbre  à chaque adhérent israélien, il envisage déjà une nouvelle édition. Un manière de le récompenser de sa position sans faille concernant le droit à la sécurité d’Israël

Oui, selon les sondages, il est le candidat préféré en territoire israélien pour ceux que ça intéresse…et à Tombouctou, quelle est la tendance ? Pour rappel, Nicolas Sarkozy est candidat à la Présidence de la France !!! j’y comprend rien ??? comme dirait Pierre

Mégalomanie
Entre ça et le portrait de 4m de haut dans le grand escalier du QG de campagne qui rappelle un portrait de Mussolini et le style grandiloquent du Vittoriano, j’éprouve un sérieux mal a l’aise.. J’ai beau me dire que l’UMP n’est pas un parti d’essence fasciste ou stalinien, c’est quand même très dérangeant! Non?

 

« Au lendemain d’une conférence de presse donnée à Paris par Nicolas Sarkozy au cours de laquelle il exprimait sa vision de la politique extérieure française, Guysen Israël News apprenait qu’un timbre israélien à l’effigie du candidat UMP avait été créé par son comité de soutien en Israël.

Au Consulat, nous avons assisté à une inscription en masse des Français qui souhaitent exprimer leur vote pour ces présidentielles, lesquelles semblent mobiliser tout particulièrement l’électorat français à l’étranger, et notamment celui présent en Israël. Les gens nous disent clairement qu’ils souhaitent s’inscrire au Consulat pour pouvoir voter en faveur de Sarkozy ».

« Le comité de soutien à la candidature de N.Sarkozy est ouvert à tous et a pour objectif de fédérer les Français vivant en Israël qui se retrouvent dans les valeurs véhiculées par celui que nous espérons voir prochainement élu à la tête de la France » précise S.Semhoun qui revendique par ailleurs être celui qui représente officiellement Sarkozy en Israël. » www.guysen.com

 

Je reste sur mon nuage..

Lundi 9 avril 2007

 

asyourskinstartstoscratchbymalefycentia.jpg

 50e56b2930334f36b42482493cdd1f86sig.png

Quand j’étais sans toi , j’étais un peu moche

J’aurai voulu savoir ce que j’aurais aimé être, ou faire, mais maintenant…
Maintenant c’est différent.
Maintenant je n’ai plus besoin que du minimum vital, toi …

Aujourd’hui, j’ai repensé à ce que ces deux ..Toi et moi pensaient faire ou avoir , quand ils seront plus grands.

Ca me fait sourire et ça me rend triste. De voir qu’ils auraient pu être heureux s’ils le voulaient..

S’ils arrêtaient leur jeu du chat et de la souris, alors ils auraient le moyen de réaliser leur rêve.
Bonne baignade !

UN PEU BÔ COUP A LA FOLIE

Samedi 7 avril 2007

 

l’Amour est-il dépassé?

 

446602121cb7b7a5835.jpg
Je voulais absolument envoyer « un message d’amour  » et je me suis posée juste la question, ‘l’Amour est-il dépassé? », un mois et quelque semaines après la Saint-Valentin, .

Que représente l’Amour à vos yeux, bonnes gens…amour007.jpg
Bon, évidemment, si j’en crois cette carte postale virtuelle pour faire une déclaration d’amour, alors oui, l’Amour (je veux dire l’Amour avec un grand A, attention! pas celui que brade les secrétaires Sonatrach avec leur directeur sur les lavabos des toilettes de l’entreprise (Journal le matin )- faux ongles, faux seins et faussement excitée , que dans le savon aux senteurs de vanille que Hamoudi du service hygiène , sème toujours tout autour de l’évier… non non non, là c’est l’Amour qu’on partage au jour le jour, celui qui est fait de projets, de voyages, , d’engueulades, et de dîner aux champs d’elle oops ! chandelles … le grand Amour, quoi!!), donc si ça doit ressembler à cette carte, alors oui, c’est ringard! Et pas qu’un peu mon neuneu! (dans le même style, je vous conseille ce générateur de poèmes et mots d’amour, c’est proprement « dégurgitable », si vous me passez l’expression!)

mais vous, qu’est-ce que ça vous évoque, l’Amour?
En êtes-vous revenus? (style: ma fille, les hommes c’est tous des salauds, écoute ta mère, ton père m’a laissée quand t’avais 3 ans pour partir avec cette pute, écoute-moi bien, ne te marie jamais, jamais tu m’entends, et si tu te maries, fais-le pour le fric, et si par malheur, si par grand malheur tu te mariais par Amour, oh p…1 ! Ma chérie, fais-le baver, ce con, fais-le baver avant que ce soit lui qui te fasses baver, émascules-le, oui castres-le pour faire plaisir à môman…)
Y croyez-vous plus que jamais? (style: Une conversation bel et bien réelle que j’ai entendu de mes propre oreilles , et j’en ai 2 et trés propres,  pour tout vous dire ..je vous la livre brut , trés brute ! »Tiens salut, tu sais la nouvelle? NAN??? Tu sais pas? T’es bien le seul!!Mais je me marie, mec je te jure, je me marie!!! Elle est parfaite, et pas que pour moi, je veux dire, elle est parfaite tout court, rien à voir avec les pétasses qu’on se tirait – enfin que tu te tires toujours, pardonne-moi je suis franc mais ta copine c’est une pouf, c’est pas possible, t’es mon pote, c’est pour ton bien, je crois que tu devrais arrêter de te taper des greluches! – mais moi la mienne, enfin ma fiancée, ma futuuuuure femme, elle est parfaite, je te jure, je vis un rêve, un rêve éveillé, je te souhaite de connaître ça un jour avec une fille, t’es mon ami… au fait tu viendras à mon mariage? tu peux même emmener ta pouf si ça te fait plaisir…)
Pensez-vous qu’on nous ment dès le départ, et qu’en fait ça n’est qu’une histoire de quelques mois de passion, avant un demi-siècle de cohabitation?
(style: Jean Paul, tu viens manger? – qui m’appelle? – ben c’est moi, … – qui ça, moi? Vous êtes qui?! SORTEZ DE CHEZ MOI!! – mais c’est moi jean paul , voyant ! c’est Mimi , ta femme! – ah oui, je te reconnais! Qu’est-ce qu etu veux ? – tu viens manger? – y’a quoi? – des petits pois – mneuf..j.’aime pô ça… – mais siiiiii ! t’en a mangé avec ton fils hier – le fils de qui? – mais le nôtre !! – il est mort? – mais non… enfin, !… – vous avez tué mon enfant ??? VOUS ETES QUI?????)

UN HOMME PARFAIT !

Jeudi 5 avril 2007

 

COMMENT DEVENIR :UN HOME SWEET HOME  PARFAIT!

446388384920fffd5d9.jpg

PROPOSITION DE STAGE SPECIALEMENT DESTINE AUX HOMMES

A cause de la difficulté de compréhension des thèmes abordés en cours, ne seront accueilli qu’au maximum 8 hommes par séance ;
Possibilité d’intégrer la formation continue ;
Redoublement possible pour les plus récalcitrant

 

Ceçi est une table de repassage

THEME 1  ironman.jpg

  • le fer à repasser : du lave-linge jusqu’à la penderie, un procédé mystérieux ;
  • THEME 2 :
    découverte sur les risques encourus lors du rangement : il n’y en a pas ! (démonstration avec diapositives à l’appui) ;
    THEME 3 :
    toi et l’électricité : avantages économiques de la requête à un technicien compétent pour les réparations (même les plus basiques)
  • THEME 4 :
    scientifiquement prouvé : cuisiner et jeter les ordures ne provoque ni infirmité ni paraplégie (travaux pratiques) ;
  • THEME 5 :
    pourquoi ce n’est pas un crime de lui offrir des fleurs même si tu es déjà marié ou en concubinage avec elle depuis plusieurs années ;
  • THEME 6:
    comment abaisser la lunette des toilettes pas à pas. (Vidéoconférence avec l’université de Harvard)
  • THEME 7 :
    pourquoi il n’est pas nécessaire d’agiter les draps après avoir émis des gaz intestinaux (exercices de réflexion en couple) ;
  • THEME 8 :
    l’ hommes qui conduit peuvent-il demander des indications aux passants lorsqu’il est égarés sans risquer de paraître déficients ? (Témoignages)
  • THEME 9 :
    faire une valise : incapacité innée ou carence mentale graduellement acquise ?
  • THEME 10 :
    le lave-linge : ce grand inconnu de la maison (initiation : petit à petit : bouton marche/arrêt, consultation ophtalmologique pour daltonisme distinguer : le blanc des couleurs, choisir le programme de lavage approprié, etc.) ;
  • THEME 11 :
    Comment uriner et visant la cuvette , après avoir levé la lunette des toilettes au préalable (exercices pratiques en groupe) ;
  • THEME 12 :

  • Distinctions fondamentales ; entre le panier à linge sale et le sol ou sous le lit (exercices pratiques en laboratoire pour les effluves) ;
    THEME 13 :

  • Le bol du petit-déjeuner : lévitation possible ou impossible jusqu’à l’évier ? (Séance d’exercices dirigée par David Copperfield).
  • THEME 14 :
  • Communication extrasensorielle télépathie : Exercices mentaux afin que, lorsqu’elle vous dit que quelque chose est dans le tiroir de la commode, vous ne demandiez pas dans quel tiroir et dans quelle commode ?

  • THEME 15 :
    Réactions comportementale et self-control (exercices d’entraînement à l’accompagnement au centre commercial sans protestation) ;
  • THEME 16 :
    l’écosystème maison : les canettes de boisson ne savent pas ramper d’elles-mêmes jusqu’à la poubelle (exercices avec diverses marques et dimensions) ;
  • THEME 17 :
    comment combattre contre l’atrophie cérébrale : vous pourrez enfin vous souvenir des anniversaires, dates importantes, etc… ;
  • THEME 18 :
    comment apprendre à discerner les choses en les cherchant au bon endroit, avant de tout mettre sans dessus dessous et en poussant des hurlements sauvages.

Il m’écrira ulterieurement …

Mercredi 4 avril 2007

seule.jpg


IL n’a pas le temps .. 11738322p.jpg
Je vous livre cette reflexion de Claude Allégre publiée dans L’Express du 02/02/2006
voir la page source

La pandémie chronophage
Il m'écrira ulterieurement ... dans Non classé clip_image002

Tout le monde est pressé, et personne ne sait plus «perdre» du temps, réfléchir, penser

On s’interroge périodiquement sur le risque de pandémie et les moyens de s’en protéger. Hier, c’étaient la fièvre aphteuse, l’ESB; aujourd’hui, la grippe aviaire. Pourtant, il est une pandémie qui, chaque jour, fait des ravages et s’étend au monde entier, contre laquelle on ne fait rien. Je veux parler de la chronophagie, cette maladie des temps modernes qui mange le temps, notre temps.

Dans un article célèbre, le Mahatma Gandhi, qui n’était pas un apôtre du progrès, mit en garde contre l’amélioration des transports, car elle contraignait l’emploi du temps de l’homme. «S’il vous faut une journée pour aller à la ville, vous n’irez qu’une fois par mois et, le reste du temps, vous organiserez votre vie au village avec sérénité; mais qu’advienne un nouveau moyen de transport, en l’occurrence l’autobus, vous permettant d’aller à la ville en une heure, et votre vie sera transformée. Vous irez à la ville une ou deux fois par semaine. Votre temps sera divisé, vous imaginerez de nouvelles activités et, les transports s’améliorant, vous serez toujours entre la ville et le village, ne profitant ni de l’une ni de l’autre.»

Eh bien, nous y sommes! Les hommes d’affaires sont sans cesse dans les avions. Ils ne profitent nullement des villes qu’ils visitent, se contentant du trajet aéroport-réunion-restaurant-réunion-aéroport. Rentrés chez eux fatigués, ils n’ont plus le temps de vivre. Alors, heureusement, il y a la télé! Les adolescents, accrochés à leur téléphone mobile, courent, font le va-et-vient entre leur ordinateur, les réunions entre copains pour écouter de la musique et la télé devant laquelle ils zappent sans cesse. Pour l’homme politique, ce n’est pas mieux. Il court  de réunion en réunion, téléphone 40 fois par jour, passe un tiers du temps avec les médias et réfléchit quand il dort! Les assistants rédigent ses discours, qu’il lit, quand ce ne sont pas les assistants d’assistants. Comment s’étonner qu’il n’y ait plus de proposition politique sérieuse? Dans la chaîne de décision, privée ou publique, tout le monde est pressé, et personne ne sait plus «perdre» du temps, réfléchir, penser. On vous interroge. Il faut répondre par oui ou par non. Internet, blog, Wi-Fi. Les sondages faits auprès de 1 000 personnes vous disent ce qu’il faut penser. Les conversations sont réduites à un questionnement binaire. Cette fébrilité frénétique gagne du terrain sur la planète. Ce progrès-là s’appelle la cybercivilisation.

Il y a quelques années, un anthropologue ramena à Paris un Papou. Il s’adapta assez vite. Mais il fit à son tour des observations anthropologiques: «A Paris, dans la rue, les gens marchent vite, certains courent, ils se bousculent. J’ai voulu savoir s’ils poursuivaient quelqu’un ou quelque chose. Non, ils ne poursuivent rien! Merci, je retourne chez moi! » Avons-nous perdu le plaisir d’observer la nature et de réfléchir? L’espèce Cybernautis economicus est-elle vraiment le produit heureux de l’évolution d’Homo sapiens?

Cet article me remet en mémoire combien la gestion du temps est au cœur des questions que nous abordons en coaching : nos valeurs, nos priorités, la répartition de nos domaines de vie et nos projets. C’est bien en partant d’abord de ces questions et en se mettant au clair avec elles que nous pouvons ensuite décider d’une gestion du temps qui nous corresponde personnellement. Mince !  j’ai mon avion dans quelques heures , faut que je me sauve !

12