• Accueil
  • > Archives pour janvier 2007

Archive pour janvier 2007

Une vie de chien !

Samedi 13 janvier 2007

 » Mon chien, c’est quelqu’un…  » queveutdiremonchien1.jpg

 » Depuis quelque temps, mon chien m’inquiète…Il se prend pour un être humain et je n’arrive pas à l’en dissuader. Ce n’est pas tellement que je prenne mon chien pour plus bête qu’il n’est…Mais qu’il se prenne pour quelqu’un, c’est un peu abusif ! Est-ce que je me prends pour un chien,moi ? Quoique, quoique… Dernièrement, il s’est passé une chose troublante qui m’a mis la puce à l’oreille ! Je me promenais avec mon chien que je tenais en laisse…Je rencontre une dame avec sa petite fille et j’entends la dame qui dit à sa petite fille : « Va ! va caresser le chien ! » Et la petite fille est venue me caresser la main ! J’avais beau lui faire signe qu’il y avait erreur sur la personne, que le chien, c’était l’autre…la petite fille a continué à me caresser gentiment la main… Et la dame a dit : « Tu vois qu’il n’est pas méchant ! » Et mon chien qui ne perd jamais une occasion de se taire…a cru bon d’ajouter : « Il ne lui manque que la parole, Madame ! » Ca vous étonne, hein ? Eh bien moi, ce qui m’a le plus étonné, ce n’est pas que ces dames m’aient pris pour un chien…Tout le monde peut se tromper ! …Mais qu’elles n’aient pas été autrement surprises d’entendre mon chien parler… ! Alors là… Les gens ne s’étonnent plus de rien. Moi, la première fois que j’ai entendu mon chien parler, j’aime mieux vous dire que j’ai été surpris ! C’était un soir, après dîner. J’étais allongé sur le tapis, je somnolais…Je n’étais pas de très bon poil ! Mon chien était dans mon fauteuil, il regardait la télévision…Il n’était pas dans son assiette non plus ! Je le sentais ! J’ai un flair terrible… A force de vivre avec mon chien, le chien…je le sens ! Et subitement, mon chien me dit : « On pourrait peut-être de temps en temps changer de chaîne ? » Moi je n’ai pas réalisé tout de suite ! Je lui ai dit : C’est la première fois que tu me parles sur ce ton ! Il me dit : Oui ! Jusqu’à présent, je n’ai rien dit, mais je n’en pense pas moins ! Je lui dis : Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Il me dit : ta soupe n’est pas bonne ! Je lui dis : Ta pâtée non plus ! Et subitement, j’ai réalisé que je parlais à un chien…J’ai dit : Tiens ! Tu n’es qu’une bête, je ne veux pas discuter avec toi ! Enfin quoi ! Un chien qui parle ! Est-ce que j’aboie moi ? Quoique…Quoique… Dernièrement, mon chien était sorti sans me prévenir…Il était allé aux Puces, et moi j’étais resté pour garder la maison. Soudain, j’entends sonner. Je ne sais pas ce qui m’a pris, au lieu d’aller ouvrir, je me suis mis à aboyer ! Mais à aboyer ! Le drame, c’est que mon chien, qui avait sonné et qui m’attendait derrière la porte a tout entendu ! Alors depuis, je n’en suis plus le maître ! Avant, quand je lui lançais une pierre, il la rapportait ! Maintenant, non seulement il ne la rapporte plus, mais c’est lui qui la lance !Et si je ne la rapporte pas dans les délais, qu’est ce que j’entends ! Je suis devenu sa bête noire, quoi ! Ah mon chien, c’est quelqu’un ! C’est dommage qu’il ne soit pas là, il vous aurait raconté tout cela mieux que moi… Parce que cette histoire, lorsque c’est moi qui la raconte, personne n’y croit ! Alors que, lorsque c’est mon chien, les gens sont tout ouïe… Les gens croient n’importe qui ! »Raymond Devos,  » (Periode 1969-1976

1me1.jpg


 

 

 

 

 


 

 

A MALOU

Mercredi 10 janvier 2007

Mon amie ma soeur… joyeux anniversaire !!!! img020.jpg

car3.gifmessage16.gif

On a joué dans le même bac à sable, on a partagé des fous rires et, souvent, la même chambre. Nous sommes soeurs, en plus d’être les meilleures amies du monde. Rares sont les femmes qui, une fois adultes, vivent une réelle amitié avec leur sœur. Mais lorsque c’est le cas, on touche le gros lot !

C’est la crème des amitiés. Celle qu’on garde toute sa vie. Par-delà les distances, les épreuves, les réussites, les joies et les peines. Que vous soyez sans le sou ou que vous rouliez en carrosse, détentrice d’un doctorat ou sans aucun diplôme, extravertie ou timide, cette femme vous aime comme vous êtes ! Vous êtes sa petite ou sa grande sœur adorée. C’est tout ! Aucun préalable à cette forme d’amitié, sinon celui d’avoir les mêmes racines le même sang

Les rapports sont faciles et ne demandent aucune introduction, puisqu’on a grandi ensemble. On a une histoire commune. On a tout partagé. Et on continue à le faire. J’ai un problème de décoration ? De cœur ? D’argent ? De santé ? Une grande joie m’habite ? J’appelle ma sœur ! Je peux tout lui dire, tout lui confier.

Ma Malou carte0001.gif
Tu es mon principal pilier.. Alliée en toute épreuve, sœur parce que lisant mieux que quiconque les méandres de mon âme.

Comment expliquer l’inexplicable. Elle a toujours était là avec moi et c’est tout ce qui compte. C’est ma chair , c’est mon sang A deux, on arrivait si facilement à rendre dérisoires les choses les plus graves qui nous arrivaient.

Je ne sais pas ce que je serai devenue sans elle. Elle m’a tellement donné. Je me rappelle que jamais mon cœur n’a saigné sans que le sien ne saigne à son tour. Mes larmes se sont mélangeaient aux siennes au décès de notre tendre mère .. Combien de fois elle m’a tenue la tête hors de l’eau, quand je pensais alors que plus rien n’avait de sens pour moi. Elle me forçait à rire et mon rire ne sonnait jamais faux avec elle.. En écrivant ces lignes, je me demande si à mon tour, j’étais là pour elle,. Elle me semblait si forte, que souvent j’oubliais de lui sourire le matin. Elle me tenait la main dans les rues d’Alger, m’insufflant de la vie, m’insufflant sa vie. Elle, mon air. Elle, ma sœur je l’aime tant… même si je ne le lui dit pas souvent . Je l’aimerai quand bien même je serai vieille et édentée, quand les aléas de la vie me rendront sénile, quand mon corps sera penchée vers la terre, quand mes cheveux n’auront plus leur couleur . Quand toute ma mémoire me fera défaut, je me rappellerai d’elle. Dans mon lit de mort, quand l’ange se présentera à moi, quand viendra mon tour de quitter cette terre, je penserai à elle…

Elle a des facultés d’amitié sans limites, cherchant toujours ce qu’elle pourrait faire d’agréable aux autres. Outre sa passion pour sa petite famille , elle avait l’amour de sa maison, de l’accueil qu’on y recevait. Il ne s’agissait pas de talents « de décoration ». Elle y projetait son âme. Elle avait une préoccupation constante des difficultés d’autrui. L’échec d’un ami, d’un parent , sa mise à l’écart pour des raisons de santé ou autre . Tout cela était totalement intégré à sa vie. »Nous avons toujours été proche , dans une grande proximité, puisque nous dormions souvent dans le même lit .

Personne ne m’a jamais manifesté autant d’affection, d’intérêt pour moi-même et pour ce que je faisais. Nous passions des soirées formidables. Nous lisions les mêmes auteurs Cela créait une communauté d’échanges. Nous discutions des sujets de livres Toute relation aussi intense suppose des liens profonds : « Nous avions, Malou et moi, deux plages d’entente secrètes. Tout d’abord le décès de maman, dont nous avions toujours souffert et sur quoi repose le lien tendre, elle est devenue ma mère et moi la sienne . J’avais donc en commun avec Malou cette conscience d’avoir été arrachée aux gens aimés. Nous avons connu les mêmes affrontements, les mêmes déchirements . Nous partageons aussi une certaine ironie et un humour propre à nous . Elle est très drôle derrière ses lunettes intello. C’est un aspect d’elle moins connu , elle a beaucoup d’humour , je lui dois mes plus mémorables fou rires!

Je n’ai jamais eu d’amie comme elle… et je n’en aurai jamais….animcomptemoi.gif

 

Le prix du sang !

Samedi 6 janvier 2007
me00004198231.jpgme00004198231.jpgme00004198231.jpgme00004198231.jpgme00004198231.jpgme00004198231.jpg

Multijoueur:
Jouable uniquement en solo…Avec papa aussi ..
emoticone 

Evaluation PEGI :
Le prix du sang ! dans Non classé empty
18 dans Non classé PA206 PA207 PA210

empty
empty
empty
empty
empty
empty
empty
emptybreenjbushsm.jpg

empty

Après deux épisodes :Bushman1 et Bushman 2 : Blood contact: sortis coup sur coup et sans doute trop proches l’un de l’autre, il n’a pas pris trop temps avant de remettre de nouveau sa série sur les rails, en consacrant plus de 3 ans à son nouvel épisode, Bushman Blood Money. Pour ce quatrième volet, le studio Hollywood n’a certes pas jugé bon de révolutionner le concept, il est vrai toujours percutant, mais a tout de même tenu à le faire subtilement évoluer pour en donner toujours plus au tueur implacable qui sommeille en chacun de nous. Mission réussie !Le jeu le plus vendu !)

Le coût de la guerre menée en Irak …


THE COSTS OF THE WAR IN IRAK

noelfourmi.jpg 356,131,717,889 USD . WHAT !!!! THAT MUCH ?? GOD DAMNED IT !!

le compteur du prix du sang continue de tourner..

36_1_436_19_5402p36_19_24_11_1070p

La vengeance du vainqueur !

Samedi 6 janvier 2007

 

goguebush2.jpg

 

And my father’s world ! you better get it !! emoticone Mais je n’ai rien dit ..GLUP!GLUP !

 

 La loi de la force contre la force de la loi …

Bush brise la nuque de la justice Un humain ne devrait pas avoir le droit de tuer un autre être humain. Premier commandement : »Tu ne tueras point » Même sans verser dans le Christianisme sirupeux, ce précepte est une règle de vie. La prison à vie, mais pas l’assassinat légale Non, rien ne justifie une condamnation à mort. C’est descendre le système judiciaire au même niveau que l’auteur des crimes . De plus, une condamnation à mort n’est en aucun cas un acte de justice, mais un acte de vengeance. Tout a été fait pour installer un tribunal dont les juges ne seront pas indépendants, mais, au contraire, strictement contrôlés ; en parlant de contrôle, je veux dire que les organisateurs de ce tribunal doivent s’assurer que les Etats-Unis et les autres puissances occidentales ne seront pas mis en cause. Les statuts mêmes du tribunal feront en sorte que les Etats-Unis et les autres pays soient complètement écartés des accusations. Ce qui fera de ce procès un procès incomplet et injuste….

Saddam Hussein n’a pas mené sans supports internationaux les exactions pour lesquelles ce tribunal prétendait le juger ?

 

CA C’EST FAIT ! Il fallait que je le dise .. La brochette des Bush en barbecue , c’est pour quand ?

Mon amie Marie se revarie..

Vendredi 5 janvier 2007

 

 

 

mariescouleursgc0.jpg

 

1710.jpg1710.jpg1710.jpg1710.jpg

Mon ami de grâce, ne mettons pas sous la gorge à

Cupidon Sa propre flèche,

Tant d’amoureux l’ont essayé

Qui, de leur bonheur, ont payé ce sacrilège…

J’ai l’honneur de ne pas te demander ta main !

Ne gravons pas nos noms au bas d’un parchemin.

Laissons les champs libres à l’oiseau,

Nous seront tous les deux prisonniers sur parole,

De monsieur le curé et monsieur le maire

Au diable, les maîtresses queux leu leu

Qui attachent leur cœur aux queues des casseroles!serieprosmall.jpg

Vénus est sotte souvent elle perd son latin

Devant la lèchefrite et la tarte tatin.

A aucun prix, moi je ne veux effeuiller dans le pot-au-feu

Les choux en marguerite sans aucun mérite.

On leur ôte bien des attraits,

En dévoilant trop les secrets

L’encre des billets doux pâlit vite

Entre les feuillets des livres de cuisine et les patates cuites252pomme4.jpg

Il peut sembler de tout repos

De mettre à l’ombre, au fond d’un pot

De confiture, La jolie’ pomme défendu’,

Mais elle est faite, elle a perdu

Son goût « nature ».

D’être servante je n’ai pas besoin,

Et du ménage et de ses soins

Je m’en dispense…

Qu’en éternelle fiancée,

Ranger dans tes pensées,

Tu penses et je dure…

Tu panses et je me cure

Tu penses et je susurre

 

12