A MALOU

Mon amie ma soeur… joyeux anniversaire !!!! img020.jpg

car3.gifmessage16.gif

On a joué dans le même bac à sable, on a partagé des fous rires et, souvent, la même chambre. Nous sommes soeurs, en plus d’être les meilleures amies du monde. Rares sont les femmes qui, une fois adultes, vivent une réelle amitié avec leur sœur. Mais lorsque c’est le cas, on touche le gros lot !

C’est la crème des amitiés. Celle qu’on garde toute sa vie. Par-delà les distances, les épreuves, les réussites, les joies et les peines. Que vous soyez sans le sou ou que vous rouliez en carrosse, détentrice d’un doctorat ou sans aucun diplôme, extravertie ou timide, cette femme vous aime comme vous êtes ! Vous êtes sa petite ou sa grande sœur adorée. C’est tout ! Aucun préalable à cette forme d’amitié, sinon celui d’avoir les mêmes racines le même sang

Les rapports sont faciles et ne demandent aucune introduction, puisqu’on a grandi ensemble. On a une histoire commune. On a tout partagé. Et on continue à le faire. J’ai un problème de décoration ? De cœur ? D’argent ? De santé ? Une grande joie m’habite ? J’appelle ma sœur ! Je peux tout lui dire, tout lui confier.

Ma Malou carte0001.gif
Tu es mon principal pilier.. Alliée en toute épreuve, sœur parce que lisant mieux que quiconque les méandres de mon âme.

Comment expliquer l’inexplicable. Elle a toujours était là avec moi et c’est tout ce qui compte. C’est ma chair , c’est mon sang A deux, on arrivait si facilement à rendre dérisoires les choses les plus graves qui nous arrivaient.

Je ne sais pas ce que je serai devenue sans elle. Elle m’a tellement donné. Je me rappelle que jamais mon cœur n’a saigné sans que le sien ne saigne à son tour. Mes larmes se sont mélangeaient aux siennes au décès de notre tendre mère .. Combien de fois elle m’a tenue la tête hors de l’eau, quand je pensais alors que plus rien n’avait de sens pour moi. Elle me forçait à rire et mon rire ne sonnait jamais faux avec elle.. En écrivant ces lignes, je me demande si à mon tour, j’étais là pour elle,. Elle me semblait si forte, que souvent j’oubliais de lui sourire le matin. Elle me tenait la main dans les rues d’Alger, m’insufflant de la vie, m’insufflant sa vie. Elle, mon air. Elle, ma sœur je l’aime tant… même si je ne le lui dit pas souvent . Je l’aimerai quand bien même je serai vieille et édentée, quand les aléas de la vie me rendront sénile, quand mon corps sera penchée vers la terre, quand mes cheveux n’auront plus leur couleur . Quand toute ma mémoire me fera défaut, je me rappellerai d’elle. Dans mon lit de mort, quand l’ange se présentera à moi, quand viendra mon tour de quitter cette terre, je penserai à elle…

Elle a des facultés d’amitié sans limites, cherchant toujours ce qu’elle pourrait faire d’agréable aux autres. Outre sa passion pour sa petite famille , elle avait l’amour de sa maison, de l’accueil qu’on y recevait. Il ne s’agissait pas de talents « de décoration ». Elle y projetait son âme. Elle avait une préoccupation constante des difficultés d’autrui. L’échec d’un ami, d’un parent , sa mise à l’écart pour des raisons de santé ou autre . Tout cela était totalement intégré à sa vie. »Nous avons toujours été proche , dans une grande proximité, puisque nous dormions souvent dans le même lit .

Personne ne m’a jamais manifesté autant d’affection, d’intérêt pour moi-même et pour ce que je faisais. Nous passions des soirées formidables. Nous lisions les mêmes auteurs Cela créait une communauté d’échanges. Nous discutions des sujets de livres Toute relation aussi intense suppose des liens profonds : « Nous avions, Malou et moi, deux plages d’entente secrètes. Tout d’abord le décès de maman, dont nous avions toujours souffert et sur quoi repose le lien tendre, elle est devenue ma mère et moi la sienne . J’avais donc en commun avec Malou cette conscience d’avoir été arrachée aux gens aimés. Nous avons connu les mêmes affrontements, les mêmes déchirements . Nous partageons aussi une certaine ironie et un humour propre à nous . Elle est très drôle derrière ses lunettes intello. C’est un aspect d’elle moins connu , elle a beaucoup d’humour , je lui dois mes plus mémorables fou rires!

Je n’ai jamais eu d’amie comme elle… et je n’en aurai jamais….animcomptemoi.gif

 

Une réponse à “A MALOU”

  1. rymaben dit :

    une tres belle déclaration d’amour!!elle a autant de chance de t’avoir comme soeur.longue vie a vous deux :)

Laisser un commentaire